LETTRE D'INFORMATION

Le programme des conférences de l'année 2019-2020 est actuellement en ligne. Il est diffusé dans la section Calendrier (Activités scientifiques).

Le programme des séminaires de l'année 2019-2020 est actuellement en ligne. Il est diffusé dans la section Séminaires (Activités scientifiques).

Veuillez trouver à partir du lien Society of the Month le texte sur l’ALDeP paru sur le site de l’Association Psychanalytique Internationale (IPA).

CONGRÈS INTERNATIONAUX
2019-2020

La prochaine visite du Sponsoring Committee de l’Association Psychanalytique Internationale pour l’ALDeP vous sera prochainement annoncée. Vous pouvez consulter les détails relatifs aux demandes d’entretien en cliquant ICI.

Vous pouvez consulter le texte intégral de la conférence Les solutions masochiques ; Enjeux et pistes thérapeutiques (M. Khoury), donnée le 21 février 2019 dans le cadre des activités scientifiques de l'ALDeP.

Vous pouvez consulter le texte intégral de la conférence Je te hais un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout ; Lorsque la haine donne naissance à la créativité (N. de Coster), donnée le 9 mai 2019 dans le cadre des activités scientifiques de l'ALDeP.

PUBLICATIONS

La section "Publications" vise à faire connaître les références bibliographiques des membres (publications éditées ou à paraître), les conférences déjà données ainsi que les articles qui traitent de questions théoriques, cliniques et de technique psychanalytique. Une section est également consacrée aux commentaires d'articles et d'ouvrages.
(Dans la sous-section "Publications des membres", les titres en rouge renvoient au résumé ou au texte intégral de l'article).

Pour une meilleure fonctionnalité du site, utiliser le navigateur Google Chrome ou Internet Explorer.

Conférences reportées

(شدة القرب حجاب" (ابن عربي"
(Plus on est à proximité des événements, plus on en est aveuglé).

L’affirmation d’un devoir de mémoire, d’un devoir de transmission aux jeunes générations se heurte actuellement à l’ambiance traumatique régnante qui paralyse la pensée. En même temps, le maintien d’un cadre suffisant de réflexion reste un garant de continuité et offre une matrice encadrante pour la poursuite d'une élaboration en mouvement.

Compte tenu des événements que traverse le Liban, le Comité scientifique de l’ALDeP restreindra son programme scientifique de l’année 2020 aux séminaires de formation et aux séminaires ouverts. Les conférences ouvertes au public seront différées pour une date ultérieure.

Mouzayan Osseiran
Secrétaire scientifique



CONFÉRENCE DU 16 JANVIER 2020
(Conférence annulée en raison des circonstances que traverse le pays)


À FLEUR DE PEAU
Marquage et scarification chez l'adolescent
Symptôme ? Langage ? Aménagement ?


Nayla de COSTER
Modératrice : Mouzayan Osseiran



Argument

La scarification ou le Self cutting est un symptôme, mais aussi un langage et un aménagement chez l’adolescent. 
L’intrication corps/psyché se trouve au cœur du passage de l’adolescence avec ce qu’elle entraine de violence et de destructivité, qui aident cependant à lutter contre le non-sens et la dépression primaire réactivée.
L’adolescence est un remue-ménage, une confrontation à la sexualité génitale, une confrontation à plusieurs deuils (avec la peur de l’exclusion de la scène primitive) ainsi qu’aux conflits des identifications.
A l’adolescence, le corps se transforme en un corps sexué qui peut être vécu comme un ennemi étrange et inquiétant qu’il faut haïr et attaquer. 
Pourtant, « se faire la peau » ou se « refaire une peau » est peut-être aussi le seul moyen pour l’adolescent de se construire une enveloppe contenante qu’il n’a pu recevoir de la mère ou de l’environnement défaillant (Anzieu, 1985).  

Le jeudi 16 janvier 2020 à 19h30, à l'Hôtel Smallville, rue de Damas, Badaro (en venant de Furn el Chebbak vers le Musée National de Beyrouth). 

Frais d'inscription : 15000 L. L.


(Entrée libre pour les psychanalystes et les psychanalystes en formation de l'ALDeP, ainsi qu'aux inscrits aux séminaires ouverts de l'association).

Illustration : Kader ATTIA.




Pourquoi une adolescence ?

Conférence filmée de François Ladame

Pour visionner la vidéo, cliquez ICI.

La conférence Pourquoi une adolescence ? devait être présentée par François Ladame à Beyrouth le 18 octobre 2019. Elle a été annulée en raison des circonstances que traverse le pays et remplacée par une présentation filmée qu’il a bien voulu nous adresser. Qu’il en soit remercié.

(Des diapositives accompagnent la conférence. Vous pouvez y accéder en cliquant ICI, tout en continuant à écouter la présentation).


Introduction de Mouzayan Osseiran

Chez tous les mammifères évolués, le jeune n’accède aux fonctions sexuelles qu’après un processus de maturation physiologique : la puberté ; ce processus intervient au terme d’un temps de latence au cours duquel, ayant crû en taille et en poids, le jeune a également fait les apprentissages fondamentaux de l’espèce.
Chez l’être humain, cette latence est parmi les plus longues.

Une autre caractéristique de notre espèce tient au fait que notre relation au monde est médiatisée par des représentations. Ces images mentales ne portent pas seulement sur le monde extérieur, mais également sur le monde intérieur. C’est par elles que passent notre sentiment d’identité, notre conscience d’exister en tant que sujet doué d’une histoire.

L’acquisition de ces représentations s’est faite depuis notre naissance, d’abord au sein de la famille, puis du groupe social. La construction de cet univers mental sans lequel nous n’aurions aucune conscience d’appartenir à l’espèce humaine est la résultante de toutes les interactions précoces – en particulier avec la mère – grâce auxquelles le petit enfant va peu à peu se former une conscience de son corps propre, apprendre à parler, reconnaître son image dans un miroir, connaître son nom. Quoique différente d’un sujet à l’autre, l’histoire de chaque être humain est, sans qu’on s’en souvienne, passée par ces points singuliers générateurs d’identité. Certains interviennent un peu plus tard, comme le fait de se savoir né de la rencontre d’un homme et d’une femme, ainsi que l’acquisition d’une identité sexuée, c’est-à-dire d’une représentation de soi en tant que sujet porteur d’un des deux sexes et, à ce titre, désirant l’autre, et parfois l’identique. Cette acquisition s’effectue primitivement dans le cadre de la famille, dans l’expérience d’un jeu de séduction incestuel à l’égard des parents et qui passe par l’épreuve vécue d’un interdit.

Ces quelques remarques permettent d’approcher la double nature du processus d’adolescence qui, dans l’espèce humaine, est à la fois un processus physiologique et mental, mettant en cause l’identité.

L’accès à ces fonctions, chez les individus, suppose donc une appropriation psychique de ce corps transformé. Il faut se reconnaître dans sa nouvelle peau, se sentir porteur de possibilités inédites, devenir autonome, c’est-à-dire établir sur d’autres bases ses rapports aux autres, en particulier à ses parents. En un mot, se construire une nouvelle identité sur la base de celle qu’on possède déjà.

La mise en œuvre de ce programme suppose un travail psychique, le passage obligé par un moment de crise, si l’on entend par crise la transformation d’un ordre ancien en un nouveau.

Cette crise associe la nouveauté à l’incertitude. Nouveauté d’un corps qui apporte des sensations jusqu’alors inconnues, d’une conscience infiltrée par le désir de séduction… Incertitude devant le devenir autre qui se profile, devant la pulsation d’un désir dont seule l’expérience fera comprendre que son accomplissement passe par le désir de l’autre.

Cette période critique obligée et violente, chacun l’aborde avec son histoire propre. Et en fonction de ce que cette histoire a laissé de ces moments enfouis que le processus d’adolescence va donner à revivre, la crise sera surmontée plus ou moins facilement. La portée, de l’évènement « adolescence » fait qu’elle s’inscrit à la fois au cœur de la psychanalyse et dans la culture.

Les psychanalyses eux-mêmes, ont embrayé sur la voie de cet engouement ambigu : ils se sont intensément préoccupés du sort de la jeunesse dès le début du mouvement analytique, avec un net accroissement de leurs travaux sur l’adolescence depuis 1980. Ce qui nous intéresse, psychanalystes d'aujourd’hui, c’est l’adolescent dans sa juvénilité, paradigmatique des mouvements, changements et troubles qui caractérisent d’autres crises du cours de l’existence ; ce sont les moments de bouleversement du sujet aux prises avec un remaniement libidinal auquel nous pouvons être confrontés dans les cures des jeunes comme dans celles des adultes. C’est cette juvénilité qui traverse les structures et leur imprime une forme nouvelle que nous interrogeons : Peut-on entendre l’adolescent dans la psychanalyse de l’adulte ? Peut-on y repérer du juvénile qui serait autre chose que de l’infantile réactualisé ?

Aussi, quelle est la question que le jeune se pose et pose à l’adulte, et plus largement à la culture. Une question qui pénètre le discours social, sous-tendue par le détachement vis-à-vis des valeurs et des idéaux de la génération précédente : l’opposition de la nouvelle génération à l’ancienne, tellement importante pour le progrès culturel, écrit Freud dans les 3 essais.

L’ALDeP à l’honneur et le plaisir d’accueillir François Ladame un des pionniers de la psychanalyse d’adolescent de ce siècle, pour inaugurer notre cycle des conférences pour l’année 2019-2020, où l’on abordera des questions d’actualités partant des troubles alimentaires, jusqu’au Cutting syndrom et la dépendance, et qui se soldera par une journée scientifique sur les ratages de l’adolescence chez l’adulte, le samedi 18 avril 2020.

François Ladame abordera le processus d’adolescence avec la question suivante : « Pourquoi une adolescence ? » c’est-à-dire le processus mental à l’œuvre, l’organisation psychique, le système d’attitudes et d’opérations de pensée qui présentent une certaine cohérence et tendent à leur stabilité.

Quelques mots pour présenter notre invité : F. Ladame est psychiatre psychanalyste et ancien président de la Société suisse de psychanalyse. Médecin, chef d’unité de psychiatrie de l’adolescence à Genève et spécialiste du suicide et du psychodrame analytique, il est aussi l’auteur de plusieurs articles et ouvrages, dont Les éternels adolescents.




Thème de l'année 2019-2020

LE PROCESSUS DE L'ADOLESCENCE


Illustration : Untitled, acr. and canvas ; patches on canvas ; 107cm 91cm.
Ara Azad Barsoumian (1962-)
2006, USA.



Argument

L’adolescence, période caractérisée par une quête d’identité et d’autonomie, introduit à un processus de subjectivation fragile dont le mode pourrait être considéré comme typique des troubles contemporains de la subjectivation dans un contexte de « nouveau malaise dans la civilisation ».

Période qui s’inscrit dans un processus allant de l’enfance à l’âge adulte, elle rejoue rétrospectivement l’enfance et anticipe l’organisation adulte de la personnalité.

Dans les cas heureux, ce processus débouche sur un « au-delà », avec peu de conséquences déstabilisantes pour la vie adulte. Dans d’autres cas de figure, on assiste à un « ratage » de ce processus, ratage qui engage des réorganisations pathologiques (folie pubertaire, breakdown, dépressivité, troubles narcissiques) ainsi que d’autres, s’exprimant par l’agir et la dépendance (anorexie/boulimie, toxicomanie, scarifications, désordres psychosomatiques de l’adolescence) et pouvant constituer des prémisses possible d’états-limites plus stables de l’adulte.

Dans un contexte plus culturel et en rapport avec des crises économiques, politiques et militaires, l’adolescence est rattrapée par des processus identitaires pathologiques groupaux, qui viennent combler la béance laissée par des fragilités narcissiques propres à cette période ; c’est le cas d’adolescents utilisés et récupérés à des fins de pouvoir politique : les enfants-soldats.

En outre, et si l’on considère cette période comme un après-coup réorganisateur des remous pulsionnels de l’enfance, la crise du milieu de vie peut pour sa part constituer un Ersatz de l’adolescence. Face aux paradoxes de la maturité et des signes de l’avancement de l’âge, s'aménage un processus intérieur où se réveille une adolescence décalée, parfois mal intégrée.

Par ailleurs, l’assaut désintégrateur et débordant des métamorphoses corporelles de l’adolescence peuvent conduire à des cimentations psychosomatiques qui viennent réorganiser précairement des cassures (Breakdown, M. Laufer), difficilement gérables par un travail de représentation et d’élaboration psychique. Certains adolescents, « dépassés » par la pulsionnalité effractive de cet âge ont du mal à intégrer le corps sexué dans le psychisme et réagissent en mettant en place des solutions psychosomatiques ou masochiques (mutilations, scarifications).

Cette année, nous nous intéresserons également à ce qui se passe chez l’adulte quand l’adolescence est « ratée », dans une sorte de post-adolescence, en référence à une conflictualité répétitive qui se joue chez l’adulte par une incorporation mélancolique de l’objet adolescent ou d’agirs répétitifs qui viennent commémorer une phase, peu ou non advenue. Le ratage du processus adolescent fera l’objet d’une journée d’étude durant l’année.  


Programme des conférences.




Bienvenue sur le site de l'ALDeP


L'Association Libanaise pour le Développement de la Psychanalyse (ALDeP) est rattachée à l'Association Psychanalytique Internationale (IPA) et à la Fédération Européenne de Psychanalyse (EPF) en tant que Study Group depuis janvier 2010.
Fondée par cinq psychanalystes libanais membres de l'IPA, elle est officiellement reconnue par l'État le 26 mars 2009 (Journal officiel du 2/04/2009). Son but est de transmettre et développer la psychanalyse comme discipline scientifique spécifique et comme méthode thérapeutique et de recherche en accord avec l'œuvre de Freud et ses successeurs.

Elle a pour principaux objectifs de diffuser la psychanalyse en organisant séminaires, journées d'Études, colloques et congrès, et d'encourager les échanges avec des collègues d'orientations diverses en consolidant des relations avec des sociétés psychanalytiques au Liban et à l'étranger.

Elle se propose d'organiser la formation de candidats à la pratique de la psychanalyse en maintenant les invariants de base de la formation (cure psychanalytique personnelle, analyses supervisées et séminaires d'enseignement) tout en reconnaissant le rôle central du psychanalyste et sa responsabilité dans le processus de la cure.

(Voir la suite de ce texte dans la section Présentation de l'ALDeP.)

ALDeP sur Wikipédia (fr)

Histoire de l'IPA (ar)







The Lebanese Association for the Development of Psychoanalysis (ALDeP) has been founded in 2009 with the aim of promoting psychoanalytic thinking and organize the training of candidates.



History

In Lebanon, the practice of psychoanalysis began in the 1970s with the interest of psychologists and psychiatrists towards Freudian theory. The 1975 Lebanese Civil War set back the first activities of the pioneers without preventing them from continuing their clinical and academic practice and teaching.
A few years later, the Lebanese Psychoanalytic Society was founded in 1980. From this first society, emerged groups and associations, including the Lebanese Association for the Development of Psychoanalysis, first Association in the Arab World to join the International Psychoanalytical Association, founded by Sigmund Freud in 1910.


Creation of the Lebanese Association for the Development of Psychoanalysis

In March 2009, five psychoanalysts, Mona Charabaty, Wafica Kallassi, Marie-Thérèse Khair Badawi, Nagib Khouri and Maurice Khoury (soon joined by Mouzayan Osseiran), founded the Lebanese Association for the Development of Psychoanalysis. The association was recognized by the Lebanese Ministry of Interior on March 26, 2009. In January 2010, ALDeP joined the International Psychoanalytical Association (IPA) and the European Psychoanalytical Federation (EPF) as a Study Group.


Scientific activities and training

Scientific activities

The scientific activities of ALDeP consist of seminars, clinical workshops, conferences and meetings. Internal seminars are reserved for training psychoanalysts. Other seminars and clinical workshops are open to psychoanalysts and psychotherapists interested in psychoanalysis.
Conferences and meetings oriented towards a wider audience are regularly held. Besides pure psychoanalytical topics, they generally deal with subjects from various fields such as literature and other cultural oriented themes. Moreover, and from a perspective of dialogue, ALDeP inaugurated, in 2016, debates with psychiatrists and therapists of non-analytical approaches.
ALDeP members also participate actively in scientific meetings outside the association, including the annual French speaking psychoanalysts congress and the IPA and EPF conferences.

Training

Like all psychoanalytical models, it is based on the tripartite concept of training: personal psychoanalysis, supervisions as well as theoretical and clinical seminars. Around the end of the personal psychoanalysis, and if the candidate’s application to institutional training is accepted, he/she is then asked to practice psychoanalysis under supervision and follow simultaneously the theoretical and clinical teaching of the association. After the training's validation by the Education Commission, the candidate can then apply for his/her association's membership.


For more details, please refer to Society of the Month published in the International Psychoanalytical Association's (IPA) website.



التجمع اللبناني لتطوير التحليل النفسي، المُلحق بالجمعية العالمية للتحليل النفسي وبالاتحاد الفيدرالي الاوروبي للتحليل النفسي، هو تجمع بحثي - تدريبي منذ كانون الثاني 2010

تأسس التجمع على يد خمس محللين نفسيين لبنانيين أعضاء بالجمعية العالمية للتحليل النفسي، وهو مُعترف به رسميا من الدولة اللبنانية في 26-3-2009 - الجريدة الرسمية في 2-4-2009

غايته نقل وتطوير التحليل النفسي كدراسة علمية مختصة وكطريقة علاجية وبحثية متطابقة مع النتاج العلمي لفرويد وخلفائه

من اهم اهدافه نشر التحليل النفسي بتنظيم الحلقات والايام الدراسية، المؤتمرات والندوات، وتشجيع التبادل والتواصل مع الزملاء من مختلف التوجهات وتمتين العلاقات مع الجمعيات التحليلية في لبنان والخارج

كما يقترح التجمع تنظيم التنشئة لمرشحي ممارسة التحليل النفسي مع الحفاظ على الثوابت الاساسية للتنشئة (العلاج التحليلي الشخصي، تحليل موجه وحلقات دراسية تعليمية) مع التأكيد على دور المحلل الرئيسي ومسؤوليته في سياق العلاج
التجمع اللبناني لتطوير التحليل النفسي مبني على اساس مزدوج من الصرامة والابتكار. يتطلّع ان يكون ابداعياً وفي نفس الوقت بأستمرارية مع الماضي والاصول الاولية للخطاب التحليلي في لبنان، ارتداداته وتغيراته

هذه المؤسسة هي ايضا للتذكير بالقواعد الهيكلية لكل علاج تحليلي، مع الاخذ بألاعتبار مسؤولية المحلل على الابتكار المستمر للاصغاء كما ولايجاد بدائل لتفعيل السياق التحليلي بهدف الاكتشاف الذاتي. هي أيضا تذكير بالمكانة الرئيسية لاطار العلاج وللتفسير التحليلي كثوابت مركزية لسياق العلاج، حيث الفعل السلوكي، حتى لو كشف معناه، يستطيع أن يصل في بعض الاوقات الى شل مجرى التحليل

فضلا على ذلك، يعتبر التجمع اللبناني لتطوير التحليل النفسي انه ليس من مصلحة التحليل النفسي في ايامنا ان يبقى على هامش التيار التحليلي العالمي الذي يضم جمعيات غنية علميا ومتنوعة تكامليا. فالبقاء على هامش هذا التيار يؤدي الى خطر العزلة واضعاف الخطاب التحليلي المتعدد والمتغير الذي ما انفك يغتني من ايام فرويد. لذا كان من الاهداف الاساسية لاستهلال التجمع اللبناني لتطوير التحليل النفسي، الانضمام الى هذا التيار بالعمل على ترتيب الخطوات اللازمة للانتساب الى الجمعية العالمية للتحليل النفسي الذي أسسها فرويد عام 1910. هذه الجمعية معروفة بتعددية نماذج التنشئة (النموذج الفرنسي، نموذج ايتنغون ونموذج الاورغواي) المترابطة مع تنوع نظري وعملي. ونجح المسعى بأنضمام التجمع اللبناني لتطوير التحليل النفسي الى الجمعية العالمية للتحليل النفسي في كانون الثاني 2010 كتجمع بحثي - تدريبي

التجمع اللبناني لتطوير التحليل النفسي يأتي في سياق تطور الفكر التحليلي في لبنان. لذا من الطبيعي أدراجه بتاريخ هذا التطور في البلد، الذي عرف عدة أرتدادات مركزة في مجملها حول الجمعية اللبنانية للتحليل النفسي (الاولى في الشرق الاوسط العربي، المؤسسة عام 1980) التي أنشقّت منها عدة مجموعات وجمعيات. ولكن نشأة الخطاب التحليلي في لبنان تعود الى السبعينات (1970) مع اهتمام علماء النفس والاطباء النفسيين بعلم قليل الانتشار في المنطقة. ولكن كُبحت هذه البداية بسبب الحرب الاهلية 1975 ولكنها لم تمنع رائديها من الاستمرار ومزاولة نشاطهم مع ارساء القواعد التعليمية للتحليل النفسي في الجامعات. وتجدر الاشارة ان هناك زملاء تركوا لبنان قبل وأثناء الحرب للاستقرار بالولايات المتحدة، كندا، فرنسا

إنّ التنشئة الفرنسية من منظار فرويد ولاكان، لغالبية المحللين النفسيين الممارسين في لبنان، لم تمنع الانفتاح على تيارات تحليلية أخرى، انفتاح يعود بغالبيته للطبيعة الثقافية التعددية الخاصة بالبلد مع الاهتمام المتزايد للتحليل النفسي للاطفال الذي تطور خصوصا في بريطانيا. التحليل النفسي للاطفال، المراهقين والبنيات النفسية الغير عُصابية، حتمت تعددية تقنية وفكرية في الممارسة، تعددية أغنت كثيرا المقاربة العلاجية للمشاكل النفسية

الفكر العيادي الذي يغلب على التجمع اللبناني لتطوير التحليل النفسي يرتكز على حبكة متعددة النظريات تميز ممارسته وترتكز على تطور كل هذه التيارات مع معادلة من وحي مشهد المجتمع الثقافي اللبناني. مع العلم ان هذا التطور لا يمكنه في اي حال ان يتغاضى عن العودة اليقظة للنصوص التأسيسية لسيغموند فرويد، وللهيكلية النظرية والتقنية التي دشنها






Copyright © 2009 - 2012, ALDeP - Association Libanaise Pour le Développement de la Psychanalyse